Rencontre avec investisseurs

Fanny Rooseboom | PMML sur la route Fanny Rooseboom rencontre Dr Jean-Daniel Sylvestre et Dr Grégoire Bernèche afin de connaître leur parcours. Ceux-ci nous informent sur leurs intérêts pour l’investissement en multilogements à Montréal.

“Il est certains que l’on ne peut pas ignorer la loi. Le but ultime est donc de s’informer avant de se lancer dans des travaux.” – Stéphanie Lévesque

 

Fanny Rooseboom: Bonjour à tous, voici une nouvelle édition de PMML sur la route avec Stéphanie Lévesque. Tu es une femme qui porte énormément de chapeau donc peux-tu nous expliquer unpetit peu ce que tu fais? 

 

Stéphanie Lévesque: comme tu le dis, j’ai un diplome d’ébenisterie, je suis allé à l’université juste avant, cela fait plusieurs années que je suis dans le milieu. Je suis aussi allée chercher mes cartes d’entrepreneur général, car j’avais envie de prendre les bonnes décisions sur les chantiers. J’offre aussi des cours et j’écris des livres. Ces livres m’ont permis d’être chroniqueuse pendant longtemps sur différentes chaines de télévision et tout cela à pour but de faire aimer l’industrie de la construction et de la rénovation, car c’est une industrie qui gagne à être connue. 

 

FR: C’est vraiment pratique de pouvoir être une personne “hands-on”.

 

SL: Tout à fait, je considère que si tu ne pratiques pas, il  n’y aura aucun résultat au bout du compte. Pour tout ce qui est manuel, il faut se mettre les mains dedant afin de savoir si vous aimez cela ou non. À partir du moment où vous faites les erreurs, vous ne les reproduirez plus. Je crois que ça sécurise les gens de pouvoir se pratiquer dans un environnement sécuritaire. Les gens n’aiment pas faire ce genre de travaux lorsqu,ils ne savent pas où ils s’en vont. bien sur, il existe des tutoriels en ligne, mais cela ne vaut pas l’expérience de prendre les outils en mains. 

 

FR: Quels cours offres-tu dans ton atelier? 

 

SL: En fait je couvre tout ce qui n’est pas la structure. Cela inclue donc, la céramique, plancher de bois franc, initation d’outils électriques, apprivoiser la perceuse, c’est fou le nombre de gens qui ne savent pas utiliser une perceuse. 

 

FR: Combien de gens maximum par cours lors de tes ateliers? 

 

SL: Jamais plus que 5, car je souhaite personnaliser  ces ateliers. D’habitude les gens ont des cas spécifiques et veulent savoir comment si prendre pour telle ou telle chose, et aussi pour la sécurité. Certaines personnes n’ont jamais touchés à des outils donc la sécurité est très importante pour moi.

 

FR: Parlant de sécurité, il faut valider avec certains organismes, surtout dans le milieu du mulit-logements, car on ne peut pas s’improviser entrepreneur. C,est important de respecter les règles. 

 

SL: Tout à fait, je ne connais pas toutes les spécifications relatives aux multi-logements, mais il est certains que l’on ne peut pas ignorer la loi. Le but ultime est donc de s’informer avant de se lancer dans des travaux. 

 

FR: Exact et la raison pour laquelle nous avons fait le parallèle ici est que nous voulons savoir de quoi il s’agit lorsque nous engageons des professionnels. C,est pour cette raison que je trouvais cela intéressant de présenter tes cours. Merci Stéphanie. Alors il très important d’engager des professionnels. 

 

Rapport de marché 2019

Indicateurs de marché, conseils d'investissement et de financement.

L’objectif de ce rapport est de vous fournir des statistiques et du contenu de qualité afin que vous soyez en mesure de passer rapidement à l’action dans vos transactions.