Entrevue avec Jonathan Carrière: Fondateur/Président de Wifiplex

PM: Bonjour à tous, pour ce nouvel article j’ai la chance d’avoir avec moi Jonathan Carrière. Il est investisseur immobilier, mais aussi président et fondateur de la compagnie Wifiplex et c’est un service que je tenais à partager avec vous car je crois que cela peut apporter beaucoup de valeur avec la mode d’optimisation présentement sur le marché. Je vais donc laisser Jonathan se présenter.

JC: J’investis en immobilier depuis 2001 et, au départ, je ne savais pas que cela s’appelait du flip immobilier, mais, une fois rendu en 2018 il s’agit encore de ma passion et j’ai d’ailleurs suivi plusieurs formations à ce sujet. C’est durant ces formations que m’est venue l’inspiration de fonder Wifiplex car je suis, de formation, un spécialiste en réseau informatique.

PM: As-tu bâti un parc immobilier?

JC: Je ne suis pas quelqu’un qui accumule les portes, je suis toujours resté dans l’optique du flip jusqu’à maintenant.

PM: Excellent, par contre aujourd’hui j’aimerais me tourner vers le côté Wifiplex car, selon moi, c’est ce qui pourra créer le plus de valeur pour l’auditoire. Pourrais-tu nous expliquer comment fonctionne Wifiplex et quel est le service offert?

JC: Wifiplex n’est pas un fournisseur internet, nous avons un partenariat avec Vidéotron et nous sommes un fournisseur d’équipement afin de donner accès à internet aux locataires. Nous suggérons l’équipement que le propriétaire devrait se procurer et, par la suite, il n’a qu’à le connecter avec Vidéotron. Nos équipements se branchent dans le modem afin de fournir un internet sécurisé aux locataires.

PM: Si je comprends bien, vous avez donc une connexion internet pour l’immeuble avec un tableau selon le nombre de logements et, avec ce système, vous pouvez diffuser tout cela avec le réseau sans-fil ou par fil. Par contre, vous n’êtes pas un fournisseur internet, vous êtes en partenariat avec les fournisseurs?

JC: Exactement et nous avons présentement des soumissions pour des immeubles jusqu’à 250 logements. L’équipement va changer un petit peu selon la grosseur, mais la plus grande différencee est le nombre de point d’accès aux antennes wi-fi qui va changer afin de s’assurer que le réseau couvre bien tout l’immeuble.

PM: Il n’y a donc pas d’importance selon la surface?

JC: Exact, nous sommes en mesure de dire, avec les plans de l’immeuble, combien d’antennes sont nécessaires afin que la couverture réseau soit optimisée. Il est possible de passer un cable dans les cas où nous avons une clientèle ayant des demandes plus spécifiques.

PM: Concrètement, supposons que quelqu’un ait un 10 logements, en quoi est-ce intéressant pour un propriétaire de fournir l’internet pour ses locataires et que cela soit gagnant-gagnant pour les deux partis?

JC: La base est qu’un locataire doit trouver qu’il s’agit d’une bonne idée de prendre l’internet avec son propriétaire et, pour ce faire, il faut que vous arriviez en dessous du prix que les autres compagnies vont offrir. Par exemple, avec Bell et Vidéotron, les forfaits les moins dispendieux tournent aux alentours de 50$ par mois avec les taxes et environ 60$ après les 6 premiers mois. Donc, si vous l’offrez à 40 ou 45$, et plus de vitesse que ce qu’ils peuvent avoir, c’est à ce moment que le locataire verra les avantages.

PM: Si je comprends bien, le minimum que nous allons payer se situe entre 45 et 60S et vous seriez en mesure d’offrir quelque chose qui est supérieur au niveau de la vitesse. Commment est-ce supérieur?

« Les locataires ne seront pas restraints dans leur utilisation car le forfait est à usage illimité et, en bout de ligne, c’est ce qui est important car le propriétaire ne veut pas se retrouver avec des charges supplémentaires. » – Jonathan Carrière

JC: Ce que l’on suggère, pour un 10 logements par exemple, serait un 200MB ce qui ferait en sorte que, pour un 10 logements, dans le cas où tout le monde utiliserait l’internet en même temps, il serait tout de même à 20MB en comparaison à 15MB avec un forfait régulier. De plus, les sites internets de nos jours sont assez performants pour faire en sorte qu’ils peuvent accumuler le trafic même s’il y a plusieurs personnes.

PM: Au final, ce qui est avantageux est que, même si l’on se retrouve à 20 tous en même temps, on reste supérieur à ce que l’on aurait obtenu avec un forfait individuel qui aurait été plus dispendieux. La bonne nouvelle est que cela risque d’arriver rarement donc il y a de fortes chances que la connexion soit beaucoup plus rapide.

JC: Les locataires ne seront pas restraints dans leur utilisation car le forfait est à usage illimité et, en bout de ligne, c’est ce qui est important car le propriétaire ne veut pas se retrouver avec des charges supplémentaires.

PM: Au niveau du débit et du coût, les locataires sont gagnants il est donc facile de leur vendre l’idée. Maintenant si l’on regarde du côté du propriétaire, quels sont les coûts et avantages?

JC: Si l’on garde notre exemple du 10 logements, s’il n’y a pas de béton entre les étages, cela va prendre deux antennes réseau. Le kit est présentement à 2300$, cependant, jusqu’à la fin de 2018, nous avons une promotion dans laquelle nous incluons l’installation donc tout est clé en main. Là où cela peut devenir intéressant est que, dans un 10 logements, le cashflow positif généré par les locataires va rembourser le prix d’achat dans la première année.

PM: Pour avoir une idée, quel est le coût de l’internet pour un 10 logements?

JC: Chez Vidéotron, cela coute 110$ à faire et avec cela le propriétaire est en mesure de fournir 10 logements et, par la suite, de charger entre 40 et 45 dollars par mois pour l’internet.

PM: Cela représente donc déjà un profit d’environ 300$ par mois ce qui revient à 3600 par année donc, à long terme cela donne un montant qui est assez intéressant.

JC: En effet et, à travers ce 3600, il ne faut pas oublier que votre kit d’installation vous a coûté seulement 2300$. De plus, supposons qu’un propriétaire ait une clientèle propice à une utilisation plus élevée de l’internet, il est possible d’installer une ligne de 940MB additionnel pour seulement 40$ de plus.

PM: Dans ce cas, le propriétaire aura la tranquilité d’esprit et est certain qu’il n’aura pas de plainte à cause la vitesse. D’ailleurs en parlant de plainte de vitesse, comment fonctionnne les demandes une fois que le système est installé?

« Nous offrons un service d’accompagnement avant, pendant et après afin de donner des trucs aux propriétaires. Nous avons aussi une liste de trucs de gestion pour ceux ayant un plus gros parc et qui n’ont pas le temps d’aller voir tous les locataires un par un. » – Jonathan Carrière

JC: Étant propriétaire d’un mutli-logements, on souhaite optimiser nos logements, mais on ne souhaite pas s’acheter une nouvelle responsabilité car tous nos locataires vont nous appeller lorsqu’ils auront des problèmes. Avec nos équipements, nous vendons également le support technique pour 3$ par portes, par mois. Ce sont donc les coordonnées de notre équipe que le locataire reçoit avec son nom d’utilisateur et son mot de passe. Tout ceci est pensé dans le but que les locataires n’appellent pas le propriétaire, mais l’équipe de support Wifiplex.

PM: Est-ce que la facturation mensuelle est effectuée par Wifiplex ou par la compagnie qui fournie l’internet?

JC: La facturation de la ligne internet est prise en charge par la compagnie, de notre côté nous nous occupons du support technique. Une fois que l’équipement est acheté, dans la première facture nous chargeons l’équipement et le premier 12 mois de support technique pour éviter d’avoir à charger des petits montants. Nos contrats ont donc une période de 12 mois.

PM: C’est vraiment intéressant, on voit immédiatement qu’il y a de la création de valeur pour un immeuble. Maintenant, selon ton expérience à toi, comment cela s’est-il déroulé concrètement de vendre l’idée aux locataires?

JC: Dans mon expérience personelle, il s’agissait d’un immeuble que nous avions rénové avec de nouveaux locataires. Cependant, j’ai plusieurs clients qui sont des clients existants et, si le propriétaire n’a pas beaucoup de locataires, il peut aller les voir et leur présenter les avantages d’inclure l’internet dans les baux. Nous offrons un service d’accompagnement avant, pendant et après afin de donner des trucs aux propriétaires. Nous avons aussi une liste de trucs de gestion pour ceux ayant un plus gros parc et qui n’ont pas le temps d’aller voir tous les locataires un par un.

PM: Question comme ça, car je crois que les lecteurs vont apprécier, si l’on s’aperçoit au début du mois, par exemple, que le paiement n’est pas passé, est-ce qu’il est possible de couper l’internet?

JC: Je m’occuppe beaucoup de la relation entre le propriétaire et Wifiplex donc si un propriétaire m’appelle pour me dire que le locataire dans un logement X est en retard dans ses paiements, en trente secondes la personne n’aura plus d’internet.

PM: On sait qu’aujourd’hui l’internet est encore plus important que la nourriture. J’ai même une anecdote à ce sujet. J’ai connu un propriétaire qui avait un 68 logements et, comme il fournissait l’internet, à tous les premiers du mois, les gens venaient faire la file afin de payer leur loyer et avoir le nouveau mot de passe.

JC: Nous gérons tout notre équipement à distance donc tout peut être réglé en quelques secondes.

PM: Y’a-t-il autre chose que tu aimerais ajouter à propos du retour sur investissement ou bien, quel est la prochaine étape une fois qu’un propriétaire vous a appelé?

JC: Normalement, on demande toujours un délai de deux semaines pour être certain de bien configurer le tout car, lorsque l’installateur vient chez le client, tout sera préconfiguré. Durant ce deux semaines, ce que nous faisons est que nous nous chargeons de la demande chez Vidéotron pour le client donc le propriétaire n’a pas besoin d’appeler la compagnie. C’est le directeur régional de Vidéotron qui va contacter le proriétaire par la suite pour confirmer l’entente.

PM: Vos équipements sont-ils compatibles avec d’autres compagnies que Vidéotron?

JC: Notre équipement est compatible avec toutes les compagnies, il s’agit seulement d’une question de simplicité et de coûts puisque nous avons une entente avec Vidéotron.

PM: Y’a-t-il des avantages pour quelqu’un fournissant déjà l’internet?

JC: Oui, d’ailleurs la personne m’ayant inspiré l’idée m’achète aujourd’hui des kits. Ce qu’il faisait à la base est qu’il cablait chaque logement avec des modems donc cela lui coûtait aussi cher et c’est lui qui avait le fardeau de gérer les demandes de ses locataires. Ce n’est donc pas tout le monde qui a le temps et les connaissances pour faire cela. De notre côté, la seule chose que nous avons besoin de cabler sont les antennes wi-fi sur les étages.

PM: Merci d’avoir partagé tout cela avec nous, je crois qu’il s’agit d’une option très intéressante pour les propriétaires afin d’augmenter leurs revenus. Cela pourrait être une bonne option avant un refinancement ou un processus d’acquisition, simplement en ajoutant une annexe au bail.

JC: Plus la personne à de logements et plus cela sera avantageux pour elle puisque le prix reste le même. Nous allons simplement installer un lien de 1GB pour 40$ de plus par mois donc, un 20 logements par exemple, ne coûtera pas le double d’un 10.

PM: Merci à Jonathan Carrière de nous avoir offert son temps et ses précieux conseils pour l’écriture de cet article ainsi que l’entrevue vidéo. L’entrevue est disponible sur notre page Facebook: PMML ou sur notre site web: patricemenard.com