Partenariat entre Zipplex et PMML

PM: Bonjour à tous, pour ce nouvel article, j’ai la chance d’avoir avec moi de nouveau Dany Di Vincenzo et Steven Gingras de Zipplex. Très heureux de les avoir avec moi aujourd’hui et d’annoncer un nouveau partenariat entre PMML et Zipplex au niveau de toutes les données concernant les loyers. Dans notre rapport d’automne, qui est disponible depuis peu, vous y avez deux pages et continuerez de collaborer avec nous pour chacune des prochaines éditions. Ce qui est important pour moi et pour vous, est toute la recherche et le travail qui a été fait concernant chacune des statistiques basées sur les revenus et dépenses. Bien sur, à travers tout cela, il s’agit de la ligne du haut, celle des revenus, qui est la plus importante et c’est à ce niveau que Zipplex joue un rôle important. Il est très important, pour un propriétaire, de savoir si les revenus sont en hausses ou en baisses dans son secteur. Je donne souvent l’exemple du taux d’innocupation qui nous est donné par la SCHL, mais ce dernier ne permet pas de tout voir. On peut voir que les taux d’innocupation ont baissé au printemps dernier, mais les revenus ont également diminué. Il est possible de faire diminuer son taux d’innocupation en diminuant ses loyers. Je suis donc très fier d’annoncer ce partenariat afin d’aider les propriétaires à voir tout ce qu’ils peuvent faire avec ces données.

DV: Nous sommes très heureux d’avoir été à nouveau invités dans tes bureux afin de partager notre plateforme avec ton auditoire. Notre mission est de définir l’offre locative afin d’aider les propriétaires à positionner leurs loyers. C’est donc sur la ligne des revenus que cela se joue pour notre part et nous sommes très heureux de pouvoir faire une entrée dans ton rapport de marché de cette façon.

» Nous avons intégré ces nouvelles données dans notre nouvelle offre. Cela permet à un investisseur de connaître sa borne supérieur et ce qu’il lui sera possible d’aller chercher avec son immeuble suite aux rénovations. » – Dany Di Vincenzo

PM: Chaque donnée, chaque transaction au Québec est étudiée et vérifiée jusqu’à trois fois afin de monter notre rapport et nous avons fait nos exercices ensemble afin de nous assurer que vos données étaient solides et elles sont également très fiables. Je vais donc vous laisser élaborer sur les données contenues dans votre plateforme.

DV: En date du 12 novembre, nous étions rendus à environ 300 000 annonces. Nous visons vraiment la masse afin d’être en mesure de définir l’offre locative au Québec. C’est ce dont nous sommes le plus fier et, comme je dis souvent à la blague, ce n’est pas Steven et moi qui imprimons chacune des annonces. Tout est créé par un algorithme et c’est la qualité de ce dernier qui fait la force de Zipplex. Nous l’avons mis à l’épreuve et, à chaque fois, nous avons nous-mêmes été surpris.

SG: Ce n’est pas uniquement le fait que les données soient précises, mais aussi qu’elles soient mise à jour constamment. À chaque 48 heures, nous recueillons de la nouvelle information afin de mettre à jour notre base de données. Elle est donc mise à jour en temps réel et cela nous permet de véhiculer l’information réelle se trouvant sur le marché.

PM: Il y a pleins de façons dont il est possible de se servir de Zipplex. Par exemple, si, en tant que propriétaire, je désire rénover mon immeuble, cela pourra être un bon indicateur afin de savoir à combien je serai en mesure de les louer par la suite. C’est donc à ce moment que cela devient intéressant de regarder parmi les différentes données du rapport. On y retrouve les informations en fonction de la grandeur des logements, le secteur, la médiane et la borne supérieure et inférieure. Ce sont tous des outils qui peuvent être très intéressants pour un investisseur.

DV: Exactement, et c’est ce qui fait la différence entre le Zipplex initial et ce que nous avons présentement. Plusieurs personnes ont déjà goûté à l’ancienne version, mais maintenant que nous avons intégré toutes ces nouvelles données dans notre nouvelle offre je crois que c’est ce qui est le plus intéressant. Cela permet à un investisseur de connaître sa borne supérieur et ce qu’il lui sera possible d’aller chercher avec son immeuble suite aux rénovations. De plus, le marché est, présentement, beaucoup axé sur le potentiel et les différentes façons d’optimiser les revenus. Zipplex est donc une grande part de notre succès car il permet d’avoir une image claire d’où il est possible d’emmener nos loyers.

« Les gens auront la chance, en allant sur Zipplex, de voir à quel point l’outil a évolué et être en mesure de suivre l’évolution et la moyenne d’un secteur dans le temps. » – Steven Gingras

SG: Il y a aussi plusieurs fonctionnalités en plus des différents outils. Les gens auront donc la chance, en allant sur Zipplex, de voir à quel point l’outil a évolué et être en mesure de suivre l’évolution et la moyenne d’un secteur dans le temps.

PM: C’est ce qui est important pour moi car c’est ce que je fais au niveau des transactions avec le rapport de marché avec les différents indicateurs. La mission de notre rapport de marché n’est pas de donner une évaluation précise d’un immeunble par rapport à un secteur, en tant que courtier nous pouvons offrir ce service de façon précise et personnalisée, mais bien de constater l’évolution du marché dans le temps pour un secteur donné. Un investisseur désire savoir s’il se trouve dans un marché qui monte ou descend. Le partenariat que nous avons avec Zipplex a donc pour but de figer les loyers dans le temps, à tous les trimestres, et voir s’ils augmentent ou non selon les régions au Québec.

SG: Cela permet aussi de se projeter dans le court terme et se positionner afin de voir si le marché nous offre du potentiel. Il est certain que nous sommes très généraux au niveau du rapport, mais si les gens veulent aller de façon plus précises, ils pourront communiquer avec vous.

PM: En effet, et si l’on regarde dans les 5 dernières années, pour lesquelles nous sommes dans la cinquième année, le taux global d’actualisation se situe entre 4.9 et 5.1%. Les taux global d’actualisation sont les mêmes, mais les coûts par logement augmentent. On peut donc en déduire que les revenus augmentent. Si l’on revient au loyer moyen, il s’agit de l’offre et la demande. Les nouvelles constructions locatives ont aussi un impact sur le marché, mais Zipplex nous permettra de voir à combien se louent les loyers par rapport à ceux qui sont déjà existants. En terminant, je suis très enthousiaste pour la suite des choses. N’hésitez pas à consulter notre rapport de marché pour y retrouver les données de Zipplex. Vous pouvez le télécharger au www.pmml.ca