Surveillance et sécurité de vos immeubles

Patrice Ménard: Bonjour à tous, pour cet article j’ai la chance d’avoir de nouveau avec moi Jonathan Carrière de Wifiplex qui vient nous expliquer leur nouveau service de caméras de surveillance et comment ce dernier peut aider les propriétaires à optimiser leurs immeubles au niveau de la gestion. Cela sera donc intéressant de voir un nouvel aspect de votre entreprise. En premier lieu, comment cela s’est-il déroulé pour vous depuis notre dernière entrevue en automne dernier? 

Jonathan Carrière: Cela s’est très bien passé, je dirais que pour notre première année, mon partenaire et moi avons dépassé nos objectifs et avons été très surpris à quel point l’entrevue que nous avons réalisée tous les deux nous a aidé et nous a propulsé. C’était vraiment super. 

PM: Je remercie d’ailleurs nos lecteurs car c’est notre objectif à travers ces entrevues. Nous cherchons non seulement à créer de la valeur pour nos lecteurs, mais aussi pour nos invités. J’ai aussi plusieurs histoires de mon côté de gens qui ont fait affaire avec vous et qui ont eu un très bon retour et qui ont pu créer de l’équité dans leur immeuble. Je crois que tu es vraiment en train de créer un courant pour ce genre de service. Aujourd’hui nous allons parler des nouveaux systèmes de caméras de surveillance de Wifiplex donc je te laisse nous expliquer un peu le concept. 

JC: Beaucoup de propriétaires, je dirais même deux sur trois, nous parlaient qu’ils aimeraient avoir accès à un service de caméras pour leurs immeubles car, on le sait, la plupart n’habitent pas dans leurs immeubles locatifs. Ils aiment cependant avoir une idée de ce qui se passe à distance. Nous avons donc fait beaucoup de recherches pour en arriver avec une technologie qui est compatible avec notre produit wifi. Nous avons testé plusieurs types de caméras et avons finalement sélectionné la crème de la crème. Nous avons une première caméra avec un peu plus de zoom donc elle est plus adaptée pour l’extérieur ou pour les longs corridors. Toutes nos caméras sont en hautes définition et sont assez résistantes. 

PM: Quel serait deux ou trois usages que les propriétaires peuvent en faire? 

JC: La plupart des propriétaires vont en installer dans leurs portiques pour garder un oeil sur le va et vient et nous avons aussi beaucoup de demandes pour des installations dans les stationnements. 

PM: Nous parlions tout à l’heure de la complémentarité avec les systèmes de Wifiplex, comment le système de caméras va-t-il s’intégrer pour quelqu’un possédant le système wifi et pour quelqu’un ne le possédant pas? 

JC: Pour une personne ne l’ayant pas, il y a un enregistreur captant toutes les images et le contrôle des caméras peut se faire à distance. Nous avons donc la base. Pour une personne ayant déjà le système de Wifiplex, nos caméras vont utiliser la switch ou le wifi qui est déjà en place. Cela peut donc être cablé ou par wifi. C’est pour cette raison que nous avons un câble à bas voltage permettant de connecter un adaptateur pour alimenter l’appareil en question. 

PM: Quel est la différence entre vos deux modèles? 

JC: La seconde a un angle plus large donc elle est un peu plus discrète et permet de capter différentes informations. 

PM: Y’a-t-il une façon de les programmer pour détecter lorsqu’il y a un mouvement ou entre certaines heures afin d’aller chercher la bonne information? 

“En 2019, s’il y a un problème récurrent avec un locataire, je crois que la Régie apprécierait d’avoir des preuves vidéos.” – Jonathan Carrière

JC: Le contrôleur permet de tout configurer de A à Z donc le propriétaire peut choisir les paramètres qu’il souhaite. Par exemple, on peut choisir d’enregistrer seulement certaines parties de l’écran, certaines heures, lorsqu’il y a du mouvement, il est possible de faire pas mal tout ce qu’on peut imaginer. De plus, peu importe l’endroit où vous vous trouvez, il est possible de consulter la caméra pour voir ce qui se passe en temps réel sur n’importe quel ordinateur ou téléphone intelligent.  

PM: Pourrait-on se servir de ces vidéos comme preuve à la régie du logement? 

JC: Il faudrait se renseigner à la Régie pour être certain à 100%, mais je crois que, en 2019, s’il y a un problème récurrent avec un locataire, elle apprécierait avoir des preuves vidéos. Beaucoup de personnes me disent qu’ils trouvent des excréments de chiens, par exemple, mais que personne n’a un chien dans l’immeuble. 

PM: Prenons l’exemple d’un 10 logements dont une personne possédant le système Wifiplex et une autre ne le possédant pas. Quelles sont les démarches et quelles sont les coûts pour faire installer tout cela? 

JC:  Commençons par un enregistreur. Il peut contrôler jusqu’à 20 caméras donc habituellement un seul est suffisant pour l’immeuble. Nous le configurons pour que les images soient conservées pour environ 30 jours. Par la suite, si l’on parle de prix, le contrôleur est environ 620$ et cela inclus les configurations, l’espace disque et par la suite nous ajoutons les caméras qui sont 420$ chacune.

PM: Le plus important est que ce n’est pas un frais mensuel. Dans mon cas, je n’ai pas d’enregistreur pour le bureau. En bout de ligne le frais annuel reviendrait quasiment à la même chose que si nous avions payé pour l’enregistreur.

JC: Il faut aussi noter que la plupart des enregistreurs enregistrent dans le cloud sur un serveur externe. De notre côté, c’est un serveur local sécurisé auquel seul le propriétaire a accès. 

PM: Combien de temps cela prend-il pour installer le système? 

“Lorsqu’il y a des caméras d’installées, on se rend compte, en discutant avec le propriétaire et les locataires que cela ajoute une valeur locative non négligeable. Les locataires vont se sentir plus en sécurité.” – Jonathan Carrière 

JC: Tout est installé à l’intérieur d’une journée. C’est le même principe que le wifi, mais c’est un peu plus rapide car nous n’avons pas besoin de faire venir un fournisseur internet. Il y a aussi des façons de monter les câbles de manières discrètes afin que les gens ne viennent pas tirer dessus ou les couper. 

PM: Y’a-t-il des niveaux de zoom? 

JC: La dôme est notre modèle qui va enregistrer plus large ou bien il peut être configuré directement sur les caméras. Autrement, lorsque vous regardez l’image dans un ordinateur ou un cellulaire, vous pouvez zoomer pour que l’image soit claire. 

PM: Ce n’est donc pas quelque chose qui permettra d’optimiser au niveau des revenus et dépenses, mais plus au niveau de la gestion de l’immeuble et d’être en mesure de maximiser son temps.

JC: Un point important à tenir en compte également est que, bien souvent, dans les résidences privées pour aînés, il y a des caméras d’installées et l’on se rend compte, en discutant avec le propriétaire et les locataires que cela ajoute une valeur locative non négligeable. Les locataires vont se sentir plus en sécurité. 

PM: C’est un bon point que tu emmènes car, dans n’importe quel immeuble, cela peut rebuter une personne avec de mauvaises intentions. Merci à Jonathan Carrière de nous avoir offert son temps et ses précieux conseils pour l’écriture de cet article ainsi que pour l’entrevue vidéo et n’hésitez pas à communiquer avec eux pour leurs services. L’entrevue est disponible sur notre page Facebook : PMML ou sur notre site web : pmml.ca